DAR EL DHEKRA

La Maison de la mémoire

 

La révolution tunisienne ou la révolution pour la dignité, partie du cœur du peuple, déclencha une suite de manifestations (Décembre 2010 –  Janvier 2011), qui  abouti au départ du président de la république Ben Ali. Il faut noter la participation aux manifestations des femmes tunisiennes de tout horizon, luttant ainsi avec force et courage pour leurs droits.

En attendant les élections (Juillet 2011), la situation en Tunisie essaye de se stabiliser. Ce qui n’empêche pas les rumeurs sur des « attaques de lieux de cultes juifs » vite démentis par la communauté juive et ses dirigeants. 

    

Et voilà que nous est parvenue la nouvelle d’une organisation juive tunisienne qui vise à promouvoir et à redécouvrir la culture judéo-tunisienne.

Le 13 mars 2011, a eu lieu la première réunion de l’Association Dar El Dhekra à La Goulette, organisée par Gilbert Jacob Lellouche, notable de la communauté judéo-tunisienne en Tunisie qui comprend aujourd’hui 1600 juifs environ dont la majeure partie (1200 environ), sont à Djerba et le reste à Tunis et ses environs.

Les différents objectifs de cette association ont pour but la sauvegarde et la promotion du patrimoine culturel judéo-tunisien comme faisant intégralement partie de l’Histoire de la Tunisie. 

 

Nous félicitons et souhaitons un grand succès à cette initiative qui ne peut que renforcer la démocratie tunisienne qui se forge et peut être même ouvrira une fenêtre culturelle de paix.

 

Les commentaires sont fermés.